Ecrire votre roman entre preparation et improvisation

Salut a tou?te?s,

Me revoila avec Grace a un article bbwdatefinder gratuit dans l’ecriture. Si j’ai commence Le blog en 2013 (il y a 5 annees ! moyen marche vite .), j’avais quelques idees ras-le-bol precises Avec De quelle j’ devais ecrire les romans. J’ai d’ailleurs partage ici diverses de mes techniques, mes methodes d’organisation, mes fiches preparatoires. 5 ans apres, j’ai nombre appris Avec l’ecriture et j’ai surtout beaucoup ecrit. Il y a quelques romans que j’ai fini, d’autres que j’ai laisse du hiatus. Quelques films dont l’ecriture fut enfantin, d’autres ou l’accouchement a ete long et douloureux.

Qu’on soit pertinent, j’utilise forcement plus ou plus identiques methodes, la sorte de preparer le ecriture et de bosser n’a jamais foncierement change, Pourtant J’me suis des que vachement… detendue de ce slip. Leurs annees passant, J’me suis rendue profit que super de preparation ne m’aidait que rarement. J’ai aussi eu beaucoup d’auteurs et d’autrices qui n’avaient Manque identiques methodes, certains qui etaient plus rigoureux que moi, d’autres qui pratiquaient assidument votre technique de ce freestyle.

Tr de planification defonce la motivation

J’ai fini par me rendre a l’evidence. Trop preparer les histoires, trop chipoter dans la realisation de mes personnages finissaient irremediablement par me Realiser perdre Mon gout pour l’ecriture. Par exemple, si je sais deja tout cela allait se passer, trop tout est deja pret au sein d’ ma tete, du coup pourquoi payer moyen pour l’ecrire ? Ayant 1 imagination debordante et de la capacite de visualisation, ma foi jamais degueulasse, j’avais l’habitude d’inventer leurs scenes dans ma tete, de me faire vos dialogues, un peu tel j’aurais regarde 1 film.

Le souci est que si je sais trop precisement le contenu ma scene, c’est comme si je ne voyais plus l’interet de faire l’effort de l’ecrire. A notre difference, quand j’ai 1 idee floue en deroule des evenements, j’suis nombre plus motivee concernant l’ecrire puisque moi-meme j’ai hate d’imaginer Notre suite !

A contrario, trop j’ n’ai aucune option d’un texte de mon chapitre, ca me bloque totalement. Cela a fallu que j’ai trouve votre juste milieu. Posseder 1 option assez floue pour etre motivee via l’ecriture et a Notre soir de option assez precise Afin de tomber sur sans mal l’inspiration.

Moins de fiches personnages, plus d’ecriture

Evidemment, j’ n’ai jamais abandonne faire mes fiches personnages. Elles me sont forcement vraiment utiles ! Pourtant, je ne vais faire plus quelques fiches aussi detaillees qu’avant (cf. notre article concernant J’ai moque personnage). Je rassemble les informations essentielles, notamment principalement sur l’histoire personnelle quelques personnages, enfin ils je me jette facilement dans l’ecriture. Les personnages se definissent du fur et pour mesure de l’ecriture, un caractere te prend structure i  l’interieur en recit lorsqu’ils interagissent leurs uns avec les autres.

Je me parle rendu compte que au moment j’ prenais trop de temps libre a preparer faire mes fiches personnages, sans tous les choisir vraiment Avec notre ecriture, bien un coup ma motivation baissait. Lorsque j’suis incapable pour partir avec Grace a zero idee pour personnages (d’autres Notre font !), j’ai j’ai besoin pour une telle excitation liee pour l’elaboration d’un nouveau personnage Afin de rediger.

Je fais Alors quelques petites fiches, que je complete au fur et pour mesure du ecriture. A chaque soir que j’ajoute Le profondeur concernant une life, une famille, Ce physique, j’ l’inscris dans sa moque (ou en plus j’essaye d’y affirmer). Sa moque s’etoffe avec Grace a moyen, Un personnage te prend de ce relief et surtout j’apprends a Votre connaitre.

Definir Plusieurs arcs narratifs

J’ai Afin de habitude de bosser par scene. Il est rare qu’un chapitre s’etire via une longue periode de moment, se marche dans diverses lieux. C’est 1 habitude tel 1 nouvelle. Quoi qu’il de puisse , avant d’ecrire, j’ decoupe mon histoire en arcs narratifs, enfin ils en chapitres.

Prenons un exemple, dans le Amie Gabrielle, Cela y avait 3 arcs narratifs

  • 2004 adolescence, Gabrielle est dependante de Salah et il lui doit venir en aide
  • 2011 jeune adulte du couple, ma dynamique s’inverse progressivement, Gabrielle gagne de independance aussi que Salah s’accroche pour
  • 2014 vie adulte avec Grace a bambins, Salah est dependant pour Gabrielle et incapable d’effectuer l’ensemble de ses propres parti pris

Dans le contexte pour votre roman, y n’y avait pas d’intrigue nouvelle que vos relations avec ses vos gens. C’est donc ces relations qui definissent leurs arcs narratifs. Dans le cas du roman Alana et l’enfant vampire (qui n’a toujours pas trouve d’editeur), l’intrigue se rapproche plus d’une enquete, et cela engendre

  • Partie 1 reperee de l’univers Plusieurs vampires
  • Partie 2 J. est-il Le vampire ? leurs 2 heroines menent l’enquete
  • Partie 3 chasse au grand mechant vampire

J’aime Correctement les films de 3 parties, Neanmoins, evidemment Le n’est qu’un exemple. Du reste personnellement, ca m’aide de nombreux affirmer mon histoire de la sorte,, plutot que de partir directement dans mon chapitrage.

A noter que bien peut dependre aussi quelques histoires. Dans Tant Qu’il Votre Faudra, le roman feuilleton via Wattpad, je n’ai nullement prevu d’arcs narratifs car j’ecris au fil pour l’eau et j’habite precisement Mon deroule d’une annee scolaire. Mon rythme reste donc plutot impose par l’agenda associatif quelques personnages. Cela dit, qui sait, peut-etre que je changerai d’avis pour repasser pour mes petites habitudes ?

Preparer Notre chapitrage (provisoire)

Apres Posseder pose mes arcs, je peux m’attaquer au chapitrage. Ayant franchement Le souci au milieu des maths, je ne pourrais nullement m’empecher de faire strictement Votre meme nombre de chapitres par arc, cela dit, ca c’est pile moi. Quoi qu’il de puisse , je commence pour reflechir au contenu de les chapitres. Je commence toujours via definir

  • Mon point de vue ( dans le contexte ou y change selon les chapitres)
  • l’action principale
  • Ce ou tous les lieux (souvent, il n’y de a qu’un seul, et ca pourra remplacer)
  • tous les personnages , lequel interviendront

Par exemple, voili  Le que j’avais ecrit concernant le 1er chapitre de Tant Qu’il Notre Faudra

PDV Prudence 1ere reunion pour l’annee du local Present·e·s David, Leo, Min-Jae, Shun, Harry, Gwen, Medhi, Max, Prudence Absent·e·s Ina (AG de le autre asso), Jade (accessibilite), Romane (week-end du famille), Nathan (bosse)

Concernant Le chapitre pour Alana et l’enfant vampire, c’est un peu tout autre

J. se joint du groupe a ma derniere minute, nullement content d’avoir ete mis de cote. Des 3 ados s’introduisent dans domicile pendant que Jupiter reste retenu ailleurs via vos adultes. Ils se font surprendre avec V. au cours de qu’ils liberent des 2 bambins.

Le n’est pas presente pareil cela dit, on a les memes elements leurs personnages (que j’ai legerement anonymise concernant ne pas spoiler), le lieu (domicile de ce mechant) et l’action (l’entree par effraction, Notre liberation et ma surprise).

En fonction de J’ai taille du livre, je vais faire tout Votre chapitrage d’un coup, ou je procede via arc. Je fais Notre chapitrage de l’arc 1, j’ecris tout, enfin ils je fais Mon chapitrage pour l’arc 2, etc. Cela reste fort possible que mes chapitres bougent lors pour l’ecriture, que j’en inverse Quelques, que je repousse quelques scenes, que j’en ajoute, que j’en stoppe. L’important reste d’avoir de la base coherente dans laquelle j’ peux me reposer, histoire pour ne pas ecrire pour l’aveuglette.

Pourtant Le n’est qu’une base . Et c’est d’ailleurs la bien l’interet. C’est 1 base dont je peux m’ecarter un peu du gre du inspiration.

Ecrire Avec l’ordre chronologique